Mes plus belles histoires de la santé naturelle

, by Jean-Marc Dupuis

En ce jour de Noël, j’ai souhaité partager avec vous les plus belles histoires de guérison grâce à la santé naturelle.

Chaque jour, je reçois de magnifiques témoignages des lecteurs de Santé Nature Innovation qui me font découvrir leur parcours, leurs difficultés mais surtout qui délivrent un merveilleux message d’espoir.

Cette fois, ce n’est plus moi qui le dit !

Jean-Marc Dupuis

Tous les symptômes s’envolent : « A 54 ans je ne me suis jamais senti aussi bien ! »

« A toute l’équipe,

Vous êtes formidable. Grâce à votre travail, que je suis de près chaque semaine, j’ai amélioré considérablement ma santé physique et morale. Plus d’allergie au pollen, plus d’arthrose à la main droite, plus de constipation, plus d’insomnie, plus de sautes d’humeur, plus de vertige en montagne (alors çà c’est le plus incroyable) j’avais énormément peur dans les falaises et maintenant plus du tout… je m’arrête là, mais la liste et encore longue.

Avec vos infos variés et multiples, je me sens bien et je crois qu’à 54 ans je ne me suis jamais senti aussi bien. Et pourtant quand je lis vos lettres et dossiers, je me dis que j’ai encore tellement de bonne choses à apprendre.

Pour ne pas manquer des infos, j’aimerais savoir si mes abonnements sont à renouveler.

Je vous remercie vivement pour votre travail.

Bonne continuation. »

Christiane K.

L’arthrose disparaît comme par magie !

« J’ai 70 ans. J’ai de l’arthrose aux genoux depuis 15 ans. Et de l’arthrose « partout » dans la colonne vertébrale ainsi qu’aux phalanges.

Au début je ne pouvais presque pas descendre un escalier. On m’avait même conseillé de porter une canne.

Puis j’ai pris 1500 g de glucosamine et 1200 de chondroïtine, depuis dix ans, plus 1000 g de MSM depuis un an.

Je ne ressens plus la moindre gêne depuis des années. Un peu en me mettant debout, mais pas toujours.

Le début du traitement prend trois mois avant de commencer à être soulagé.

Arthrose ? Connais pas ! »

Sylvain

La plante anti-douleur miraculeuse

 « Bonjour,

Je suis heureuse de pouvoir partager mon expérience concernant l’harpagophytum. Cette plante magique (oui, je dis bien, magique !) a soigné une périarthrite des deux épaules. J’avais essayé la mésothérapie qui m’a soulagée mais pas guérie du tout.

L’harpagophytum associé au frêne m’a totalement guérie. J’y ai ajouté de la prêle qui est la plante des tendons et j’ai des épaules en béton.

Je reviens de très loin. Cela fait maintenant 20 ans que je fais de l’exercice physique pour entretenir mes épaules : haltères et yoga. Je n’arrêterai jamais de dire le bien que je pense de la phytothérapie en général. »

Liliane S.

Plus de douleurs articulaires !

« Bonjour, je me permets de venir encombrer votre messagerie. Vous pourrez imprimer ce message si le cœur vous en dit.

Je viens pour vous dire Merci en cette fin d’année. Vous ne travaillez pas pour rien et j’ai pensé qu’il serait bon que je vous le dise.

Depuis longtemps je suis abonné à vos parutions.

Merci parce que :

Depuis que je lis vos parutions et en suivant les conseils de ce que vous nous faites partager, j’ai changé certains aspects de mon mode d’alimentation.

J’ai acheté deux produits vendus sous forme de complément alimentaire directement à un laboratoire recommandé.

Ancien sportif de bon niveau, classé VO1, puis VO2 à partir de 50 ans par le médecin du sport, je me suis retrouvé à 55 ans à devoir tout arrêter pour cause d’arthrose. C’est douloureux cette saleté !!!

Après plusieurs mois je vois un résultat étonnant. Je n’ai plus de douleurs articulaires, je remonte les escaliers en courant, marches deux par deux, je refais du VTT (si vous avez 60 ans comme moi venez essayer les côtes de l’aveyron avec moi et vous comprendrez). Bref, tout va bien. Une blessure articulaire ancienne légèrement douloureuse depuis plusieurs années, s’est faite oublier.

J’ai dû, récemment, passer une radiographie et le résultat de la comparaison des radios était sans équivoque. C’est avec un grand sourire que j’ai expliqué à ce spécialiste hospitalier que dans les laboratoires il n’y avait pas que des chercheurs il y avait aussi des trouveurs. Avec mon humour propre aux gens qui ont vécu dangereusement pendant plusieurs années, je lui ai écrit sur son ordonnancier l’adresse de votre site en lui expliquant que c’était ma prescription pour son début d’arthrose aux chevilles, lui qui est debout en hôpital plus de 12 heures par jour. Je savais qu’il avait de l’humour car il connaît mon parcours professionnel peu commun et nous nous sommes quittés sur une bonne rigolade.

Alors je vous souhaite, à vous Monsieur DUPUIS et à toutes les personnes qui collaborent avec vous, de passer joyeusement un bon Noël (…).

Je suis au milieu des vignes tourangelles et à mon tour je vous dis « A votre santé ». 

Jean-Marc R.

« Résultats spectaculaires ! »

« Mise en place d’un régime sans lait ni blé chez mon fils de 20 ans gros épileptique après avoir rencontré un médecin pratiquant la micro-nutrition.

Résultats spectaculaires. Mieux être, crises passées de 4 par semaine à une par mois …

On s’accroche à ce mode de soin qui donne de supers résultats.

Par solidarité, nous suivons ce régime aussi. Plus de douleurs osseuses, mieux être, amaigrissement.

Chouette !!! »

Caroline C.

« Ma vie a changé ! »

« Bonjour Mr Dupuis,

Je suis une de vos ferventes lectrices et je tenais à vous féliciter pour votre travail quotidien, pour votre science et votre ténacité.

Il y a maintenant 1 an, j’ai changé drastiquement la façon de m’alimenter et ma vie a changé !

Malade depuis toute petite à cause de problèmes ORL (polypose nasale, otites et angines à répétition), puis à la vingtaine, bronchectasie diagnostiquée à l’étranger, je m’intéressais depuis toute jeune à d’autres formes de médecines plus naturelles que la médecine traditionnelle. En 2008, j’ai lu le livre du Dr Seignalet et en rentrant en France il y a 3 ans, j’ai été voir un micro-nutritionniste, une naturopathe et un kiné respiratoire ayant la particularité de simplement apprendre aux gens à bien respirer – atteints ou non de problèmes respiratoires.

Ces 3 personnes ont changé ma vie. Je suis beaucoup plus dynamique, je cours 3 fois par semaine en respirant par le nez uniquement, ce qui implique que les fonctions essentielles du nez fonctionnent pour la première fois de ma vie : filtration, équilibre de température, etc. J’ai couru mon premier 12,6kms cet été – croyez-moi, avec une bronchectasie et une polypose, je ne pensais pas cela possible.

J’ai été voir mon ORL hier, mes polypes ont disparu. Certes ils partent et reviennent dans une vie, mais en plus de 15 ans, ils n’étaient pas partis une seule fois.

Généralement, je prends des antibiotiques tous les 2 ou 3 mois en raison de nombreuses infections pulmonaires…cette année…je suis fière et émue de dire que je n’en ai pas pris une seule fois !

Inhalations aux huiles essentielles, tisanes, compléments alimentaires, nutrition, sport…autant d’atouts et d’habitudes que j’adopte maintenant à n’importe quel problème.

Je sais que ça n’est pas à vous que je dois raconter ça, je n’ai pas à vous convaincre vu que vous défendez depuis des années ces méthodes et ces moyens naturels, mais j’avais besoin d’en témoigner.

Après un an et quelques excès à Noël, j’ai eu un problème pour commencer l’année, un phlegmon amygdalien dû à priori à une inflammation des amygdales. Antibios et bains de bouche…mais ils me parlent déjà amygdalectomie, et ça c’est hors de question…Donc plus que jamais, les plantes m’accompagneront dans ce nouvel objectif !

Il faut certes une volonté au départ pour s’engager dans cette voie là et quand j’en parle autour de moi, tout le monde n’est pas réceptif mais la vérité c’est qu’aujourd’hui, nous subissions une médecine traditionnelle butée et fermée qui se contente de réagir une fois le problème présent. Elle ne cherche pas la cause, elle n’anticipe pas et exclue des domaines qui sont aujourd’hui cruciaux, comme la nutrition ou les plantes.

Vos courriers sont vraiment très bien construits et documentés.

Merci et continuez ainsi.

Au plaisir de vous lire ! »

Anna

Plus de cholestérol, diabète sous contrôle… sans médicaments

« Bonjour à tous,

Mille mercis et un énorme bravo pour ce site, vos articles et publications ! Mon rapide témoignage : Je suis diabétique de type 2 depuis vingt ans, je ne prends et n’ai jamais pris aucun traitement. Mon diabète est stabilisé par un peu de sport et grâce à un équilibre alimentaire, quand bien même je m’octroie quelques belles incartades surtout dans ma région ou l’été la fête bat son plein !

Il y a deux ans j’ai subi une hausse importante du cholestérol (probablement dû à la prise de mauvaises graisses). Mon médecin traitant m’a prescrit des anticholestérolémiques malgré mon refus arguant avec une ironie à couper le souffle, qu’à mon âge (46 ans !!) un régime alimentaire ne pourrait rien pour moi.

Six mois plus tard je suis arrivée fièrement avec mes résultats prouvant le contraire en modifiant juste certains aliments de mon quotidien plus prompt à faire baisser le cholestérol.

Conclusion : J’ai 48 ans et un diabète de type 2 (héréditaire) non traité. Je ne souffre d’aucune autre maladie et ne prends aucun traitement.

Je suis dans l’ensemble contre une médicamentation de première intention à partir du moment où la nature, l’alimentation peut changer les choses. Je n’ai pas dit anti-médicaments ! Je dis juste qu’il faut d’abord envisager d’autres méthodes et passer par une éducation à ce propos. Nous mangeons déséquilibré, trop gras (mauvaises graisses), trop riche, trop sucré, trop salé. Personnellement, je ne consomme aucun plat préparé sinon par mes soins, aucun yaourt pimenté de toutes sortes de cochonneries, aucun produit allégé (je préfère en consommer moins mais consommer du « vrai », de plus je suis intolérante à aspartame, aucune boisson sucrée de type soda ou jus de fruit acheté en supermarché. Mes jus de fruits sont maisons, mes compotes sont maison sans sucres ajoutés.

Soyons acteurs et responsables de notre corps et écoutons-le. Arrêtons de financer le lobby des laboratoires pharmaceutiques … »

Marie T.

Des solutions simples et naturelles, qui marchent !

« Voilà de mois que je suis scrupuleusement vos dossiers traitants naturellement différentes maladies même graves et ceci avec des résultats positifs. Ayant moi -même expérimenté des traitements médicamenteux relativement lourds et avec effets secondaires, j’ai pu remédier aux symptômes de ma maladie en suivant vos conseils et en les remplaçant par des solutions simples et naturelles diverses ! Mais aussi en ayant la chance de croiser un médecin formidable qui comme vous, se prend le temps d’étudier afin de trouver des solutions naturelles ! »

Joëlle

J’espère que ces « contes de Noël » authentiques auront su vous toucher et vous donner les meilleures raisons d’espérer en cette nouvelle année qui va bientôt commencer.

Elle s’annonce la plus riche et la plus intense que nous ayons vécue jusqu’à présent !

En attendant, je vous souhaite un Joyeux Noël ainsi qu’à vos proches.

View online : https://www.santenatureinnovation.c...

 

Comment on this article

Forum registration required

You must be registered before participating in this forum. Please enter your personal identifier . If you have not yet registered, you must register.

Connectionregisterpassword forgotten?

Articles in this section

  • Protégez-vous les poumons

    20 February, by Jean-Marc Dupuis
    L’organe le plus attaqué par la vie moderne Chère lectrice, cher lecteur, Les campagnes antitabac sont présentées comme l’alpha et l’oméga de la lutte contre le cancer des poumons. Aucune taxation supplémentaire, aucun affichage publicitaire horrible ne sont épargnés aux fumeurs. Pourtant, la vie dans les gaz d’échappement, les particules fines, la pollution atmosphérique, les effluves de toxiques en tout genre produits par l’industrie, infligent à nos poumons des dégâts considérables. Nous sommes tous concernés, fumeurs ou non ! Se protéger les poumons grâce aux antioxydants En 1996, une étude a (...)
  • Mycoses génitales disparues

    18 February, by Jean-Marc Dupuis
    Candida albicans, ce champignon microscopique vous veut du mal Chère lectrice, cher lecteur, Nous sommes entourés de bactéries, champignons, virus, par milliards. Cette « flore » invisible prolifère plus encore dans les zones chaudes et humides de notre corps. Des livres entiers ont été écrits sur le rôle majoritairement bénéfique de ces petits organismes, pour nous protéger, nous aider à digérer et à assimiler des vitamines, évacuer certains déchets. Mais encore faut-il que votre « terrain » soit sain. En cas de déséquilibre, vous pouvez être envahis dans certaines zones de méchants champignons qui (...)
  • 48 % des Américains ignorent d’où vient le chocolat chaud

    16 February, by Jean-Marc Dupuis
    1 sur 5 ignore qu’il y a du bœuf dans le hamburger Chère lectrice, cher lecteur, Une étude du Centre de l’innovation de l’industrie laitière, aux États-Unis, a établi que 48 % des Américains (adultes, plus de 18 ans) ne savent pas d’où provient le lait chocolaté vendu en bouteille dans les magasins [1]. Ils voient que c’est un liquide de couleur brune, sucré, mais ils n’ont pas la moindre idée de la façon dont on le fabrique. Pire, 7 % pensent que c’est un liquide qui sort directement du pis des vaches brunes. Cela représente environ 16,4 millions de personnes à l’échelle du pays. Une autre étude avait (...)
  • Sport : arrêtez les dégâts

    15 February, by Jean-Marc Dupuis
    Les extrémistes du sport ont un problème Chère lectrice, cher lecteur, Je suis toujours attentif aux personnes qui font trop de sport trop extrême. Cela cache toujours quelque chose. Le besoin de « se dépasser » est un besoin de fuir. D’échapper à sa condition. D’échapper au réel. On parle de réaliser des « exploits ». Mais pour prouver quoi ? À qui ? Quel est le problème ? C’est ça qu’il faut toujours creuser. Car alors on s’aperçoit de l’existence d’un problème sous-jacent, qui ne sera pas résolu du fait qu’on aura encore amélioré son chrono, sa vitesse, son habileté, sa force. Dans ce cas, l’urgence est, au (...)
  • Aujourd’hui commence le Carême

    14 February, by Jean-Marc Dupuis
    40 jours de jeûne pour les Chrétiens Chère lectrice, cher lecteur, La plus grande fête des Chrétiens n’est pas Noël mais Pâques, qui célèbre le jour de la Résurrection de Jésus-Christ. Noël ne vient qu’en seconde position. Pour se préparer à Pâques, certains Chrétiens font leur plus gros effort de l’année : 40 jours de jeûne ! Pourquoi ? Pour se purifier et pour se fortifier.  On pourrait croire que pour se donner des forces, il faut manger ! Pour résister à la tentation de la nourriture, mieux vaut être bien rassasié ! Eh bien c’est le contraire : tous les maîtres de spiritualité chrétienne, de Jésus à (...)
  • Plantes médicinales : retour aux fondamentaux

    11 February, by Jean-Marc Dupuis
    Le problème des plantes victimes de leur succès Chère lectrice, cher lecteur, Les « simples » sont des plantes médicinales qui déçoivent toujours les gens parce qu’elles sont trop… simples ! Persil, thym, romarin, basilic, ail… Les gens n’y croient plus. Ces plantes sont « trop » courantes !! Trop bon marché. Du coup, on suppose qu’elles ne servent à rien. Le paradoxe du succès En réalité, c’est parce qu’elles sont bonnes pour la santé que ces plantes sont partout dans notre cuisine. Les gens ne mesurent pas ce que serait leur santé s’il n’y avait plus ces plantes dans leurs assiettes. Mais on voit le résultat (...)
  • Bon à savoir sur les médicaments

    9 February, by Jean-Marc Dupuis
    Les médicaments beaucoup moins efficaces que les chiffres ne le font croire Quand les fabricants annoncent qu’un médicament réduit le risque d’infarctus de 36,7 %, tout le monde comprend que, sur 100 personnes, cela fait 36,7 infarctus en moins. Mais ce n’est pas du tout ça. Pour comprendre, permettez-moi de faire une comparaison. Une comparaison pour comprendre Imaginez que vous soyez fabricant de ceintures de sécurité. Vous avez mis au point un nouveau modèle de super-ceinture que vous avez installé dans des milliers de voitures. Pour démontrer son efficacité, vous suivez le nombre de morts (...)
  • Votre voiture est piégée

    6 February, by Jean-Marc Dupuis
    La meilleure raison d’adopter le vélo, d’aller à pied Chère lectrice, cher lecteur, À chaque information inquiétante sur la pollution, le CO2, les métaux lourds, nous culpabilisons : « Il faut que j’arrête la voiture ! » Mais la voiture est si pratique, si facile… Et l’intérêt individuel l’emporte sur l’intérêt collectif. Nous replongeons avant même d’avoir essayé le vélo, la marche, les transports en commun. Bien sûr, c’est aussi notre intérêt individuel que de laisser la voiture au garage : en marchant, en faisant du vélo, nous nous aérons, nous diminuons notre risque d’être touché par l’obésité, les maladies (...)
  • Gym du cerveau

    4 February, by Jean-Marc Dupuis
    Ces mots qui n’ont pas d’équivalents en français Chère lectrice, cher lecteur, Contre l’Alzheimer et les démences séniles, faire travailler sa tête est la meilleure prévention. C’est pourquoi, quand vous lisez Santé Nature Innovation, vous réduisez votre risque d’en être touché un jour !! (Je prêche pour ma paroisse .) Les meilleures activités contre l’Alzheimer L’efficacité des mots croisés est reconnue par des études scientifiques [1]. Les métiers qui font travailler le cerveau (enseignant, avocat, médecin, par exemple) réduisent le risque d’Alzheimer [2]. Si vous n’exercez pas le bon métier et que vous n’aimez (...)
  • Effondrement de la fertilité masculine

    2 February, by Jean-Marc Dupuis
    La santé naturelle, seule approche réaliste Chère lectrice, cher lecteur, Les médias affolent à nouveau la population au sujet de la baisse du nombre de spermatozoïdes chez les hommes. Il est vrai que les chiffres sont extravagants. Une étude de grande ampleur publiée l’été dernier (2017) par l’université de Jérusalem a conclu que le nombre de spermatozoïdes chez les hommes avait baissé de 59,3 % en 40 ans [1]. « Au rythme actuel du déclin, l’espèce humaine sera infertile dans 50 ans », estime le spécialiste Stefan Chmelik, qui souligne qu’« il n’existe aucun traitement conventionnel contre la baisse de la (...)

page suivante